Texte à méditer :  Avec nos pensées, nous créons le monde.   BOUDDHA
Image au hasard

Randos

Fermer 0) Cartes

Fermer 1) Alimentation

Fermer 2) Matos

Fermer 3) Régles de sécurité

Fermer 4) Trucs en vrac

Fermer ALPES - GR5

Fermer CHARTREUSE - GR9

Fermer COMPOSTELLE - GR65

Fermer OISANS - GR54

Fermer PYRENEES - GR10

Fermer QUEBEC - Route Verte 2

Fermer QUEYRAS - GR58

Fermer VERCORS - GR91

Vous êtes d'ici aussi !
2) Matos - Trousse de toilette
Trousse de toilette
 
Comme à l’accoutumée et pour le reste de l’équipement, elle est réduite à sa plus simple expression. Pas de trousse à proprement parler, ni de sacoche et encore moins de vanity ! Un simple sac de congélation transparent assurera la fonction avec sérieux, solidité et praticité.
 
Nous allons y déposer :
 
-         1 brosse à dents
-         1 tube de dentifrice
-         1 savon
-         1 rasoir
-         1 brosse à cheveux
-         1 miroir
-         1 serviette (à part bien sûr)
 
Voyez-vous autre chose à ajouter ?
Du gel douche, de l’après shampoing, du parfum ?
Oubliez !
 
Brosse à dents :
Une brosse à dents pèse environ 13 grammes et dispose de poils touffus fixés à l’extrémité d’un long manche. Long, très long manche dont on n’a pas nécessairement tout l’usage… Pour un gain de place comme de poids, quitte à ce que cela soit uniquement psychologique, pourquoi ne pas emporter une mini brosse à dents ?
Une petite brosse tenue délicatement entre le pouce et l’index nettoie aussi bien qu’une «grande». Cela est scientifiquement prouvé par une étude réalisée… tout au long des Pyrénées et des Alpes !
Gain de poids : 10 gr et 11,5 cm de manche en plastique « inutile » en moins.
 
Dentifrice :
Connaissez-vous l’espérance de vie d’un tube de dentifrice ?
De nature paisible, le dentifrice trouve généralement l’habitat qui lui convient le mieux prés des étangs, des sources, des rivières ou des lavabos !
Avec deux utilisations quotidiennes, il peut facilement atteindre plusieurs semaines ou mois, pour peu qu’on en prenne soin. Rare sont les randos
qui durent plusieurs mois, à moins de faire naufrage en terra incognita, ou de voir hypothèse hélas peu probable, la forêt prendre le pas sur l’urbanisme galopant.
Pour la trousse de toilette, il faut aussi adapter le tube à la durée de marche prévue.
Plutôt que le gros tube familial, choisissez un tube de dentifrice de format poche.
A se procurer dans quelques pharmacies, supermarchés, bazars, kits distribués sur vols longs courriers ou croisières.  
 
Volume et poids gagnés sont bienfaits sans cesse renouvelés !

Savon :
Un simple petit savon fera l’affaire.
Naturel ou parfumé libre à vous, car cela ne pèse pas plus !
Libéré de son emballage, on le déposera dans un sac congélation fermé par un élastique avant de le mettre dans notre ravissante trousse de toilette à faire pâlir d’envie tous les «créateurs de tendance». Ainsi le savon encore humide ne mouillera ni ne souillera le reste des affaires de toilette.
Gain de poids à espérer : au fil des toilettes, le savon diminuera et avec lui son poids.
 
Rasoir :
Après plusieurs jours passés à randonner, même si l’esthétique peut laisser à désirer, passer au second plan, rien de tel qu’un bon rasage pour reprendre allure humaine, faire à nouveau parti de la communauté des hommes. Un simple rasage donne une impression de propreté impeccable, même si le reste du corps n’a pas vu l’eau plus que les déserts de Gobi et d’Atacama réunis !
Des rasoirs jetables font l’affaire.
On en prendra deux. Non pas qu’ils supportent mal la solitude et ne vivent qu’en couple, mais le poids est si insignifiant qu’un duo n’est pas superflu.
 
Par ailleurs une bonne allure générale constituée d’un teint naturellement halé et d’un rasage fréquent (plus que quotidien) laissera
une bonne image de vous.
 
Brosse à cheveux et miroir :
Les deux peuvent être réunis ingénieusement en un seul ensemble, pratique et compact.
La brosse servira sans surprise à se peigner, tandis que le miroir sera utile pour se raser, mais aussi pour détecter une piqûre, une plaie ou autre dans des endroits peu visibles nécessitant contorsion. En cas de détresse, le miroir permet aussi de signaler sa présence.
 
Serviette :
Nous ne parlons évidemment pas de serviette de plage en éponge !
Visons de plus petites dimensions, proches de la serviette de table, du torchon ou même du mouchoir de poche, oui vous avez trouvé ! 
Les fabricants proposent différents formats, matières et qualités.
Mon choix se porte sur une serviette bleue, très douce façon peau de chamois :
-         85 % polyester et 15 % nylon
-         25 x 34 cm
-         8 x 9 x 2 cm, une fois pliée
-         26 gr avec son emballage (facultatif)
Qualités : séchage rapide, douceur, faible encombrement.
 
 
 
Hygiène minimale avec 50 centilitres d’eau
  
Outre le contenu de la trousse de toilette, la chose la plus importante n'est pas de l'emporter mais de l’utiliser !
Or parfois, par manque d’eau courante en bivouac en pleine montagne, l’eau est contingentée de manière drastique et la toilette remise à des lendemains meilleurs.
Tâchez de garder toujours un fond d’eau, d’avoir le soir venu en cas de bivouac «impromptu» un petit litre d’eau. La moitié servira à vous désaltérer
et préparer une soupe ou des pâtes. L’autre partie servira à la toilette, nécessaire, réparatrice et bienfaisante.
 
Je certifie qu’il est possible de se laver et rincer le corps avec seulement 50 centilitres d’eau.
Vous ne vous laverez sans doute pas les cheveux, mais l’essentiel des parties utiles, motrices ou de friction seront propres :
-         pieds
-         adducteurs
-         visage + dents
-         épaules
-         aisselles
-         dos
-         genoux
-         mains
 
Dans notre société de consommation cela nécessite un peu d’entrainement et de mise en condition, mais c’est du domaine du possible.
Commencez par fermer le robinet en vous brossant les dents.
Remplissez largement une bassine d’eau tiède et pratiquez y vos ablutions. Avec un peu de méthode, de conviction et de pratique, bientôt
l’objectif des 50 centilitres sera atteint !
Restera plus alors qu’à vous laver avec de l’eau froide, voir glacée !
C’est un tout autre défi, j’en conviens…
 
 
 
 
 
 

Date de création : 17/04/2008 @ 08:35
Dernière modification : 10/05/2008 @ 19:50
Catégorie : 2) Matos
Page lue 4188 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Connexion...
  Membre: 0

Votre pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 5

Total visites Total visites: 324418  

Record connectés:
Record connectés:Cumulé: 168

Le 01/06/2012 @ 06:46


Webmaster - Infos
Vous êtes ici !
^ Haut ^