Texte à méditer :  L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité   GANDHI
Image au hasard

Randos

Fermer 0) Cartes

Fermer 1) Alimentation

Fermer 2) Matos

Fermer 3) Régles de sécurité

Fermer 4) Trucs en vrac

Fermer ALPES - GR5

Fermer CHARTREUSE - GR9

Fermer COMPOSTELLE - GR65

Fermer OISANS - GR54

Fermer PYRENEES - GR10

Fermer QUEBEC - Route Verte 2

Fermer QUEYRAS - GR58

Fermer VERCORS - GR91

Vous êtes d'ici aussi !
1) Alimentation - Boisson
Boisson
 
L’hydratation en montagne, durant l’effort est très importante pour permettre au corps de fonctionner au mieux de ses capacités.
A plus forte raison l’été, pour compenser la transpiration, atténuer la chaleur et éloigner le risque d’insolation.
 
Dans un cadre urbain, routinier et statique, il faut boire au moins un litre d’eau par jour.
En randonnée où l’effort est démultiplié et les conditions climatiques agressives, il n’est pas rare d’augmenter sa ration quotidienne
jusqu’à 3 ou 5 litres.
 
Il y a plusieurs façons pour atteindre la quantité nécessaire :
 
-         A la pipette, par petites goulées fraîches tout au long de la marche, sous réserve d’avoir disposé la gourde dans le sac à dos, à l’abri du
soleil et de ses méfaits.
  
-         Thé glacé sucré : au cours d’une halte réparatrice, remplissez une petite bouteille de 50 Cl d’eau puisée dans un ruisseau, dans laquelle
vous ferez infuser un ou deux sachets de thé. Avec du sucre, ce thé glacé naturel vous donnera du punch pour repartir de plus belle.
 
-         Au bivouac, le soir venu, mangez une soupe chaude et terminez par un thé.
 
-         En ravitaillement, achetez une bouteille d’1,5 litre de boisson sucrée. Ma préférence va à Orangina dont les bulles sont manifestement plus digestes que le Cola. Et cette pulpe donne l’impression de boire de la vitamine C au goulot !
Vous pourrez garder la bouteille vide pour augmenter vos propres réserves si la région traversée est aride.
Boire lorsque la soif se fait sentir, lorsque la gorge est sèche est déjà signe important de déshydratation.
Il faut boire peu mais régulièrement afin d’être continuellement imprégné de fraîcheur. 
N’oubliez pas de boire lorsqu’il fait chaud, et aussi par temps froid.
Le vent comme le froid assèche plus sûrement que le soleil.
Par faible température, comme l’hiver par exemple, il faut boire plus et plus souvent.
 
Un petit truc si vous n’avez plus d’eau, que vous marchez en plein soleil et que la fontaine est encore à plusieurs heures.
Fermez évidemment la bouche pour éviter de perdre le peu de salive qui vous reste.
Le truc le plus important est de penser à une main qui presserait un demi citron dans votre bouche. Imaginez sans peine les gouttes qui tombent,
ce jus acide et l’odeur qui s’en dégage. Aussitôt vous saliverez et durant quelques instants vous vous sentirez mieux.
Libre à vous de faire durer l’effet psychologique jusqu’à la fontaine convoitée !  
 

Date de création : 21/04/2008 @ 16:36
Dernière modification : 08/05/2008 @ 15:27
Catégorie : 1) Alimentation
Page lue 4787 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Connexion...
  Membre: 0

Votre pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 5

Total visites Total visites: 324418  

Record connectés:
Record connectés:Cumulé: 168

Le 01/06/2012 @ 06:46


Webmaster - Infos
Vous êtes ici !
^ Haut ^