Texte à méditer :  Doutez de tout et surtout de ce que je vais vous dire.    BOUDDHA
Image au hasard
chartreuse105: Fleurs de ...
Fleurs de ...
Randos

Fermer 0) Cartes

Fermer 1) Alimentation

Fermer 2) Matos

Fermer 3) Régles de sécurité

Fermer 4) Trucs en vrac

Fermer ALPES - GR5

Fermer CHARTREUSE - GR9

Fermer COMPOSTELLE - GR65

Fermer OISANS - GR54

Fermer PYRENEES - GR10

Fermer QUEBEC - Route Verte 2

Fermer QUEYRAS - GR58

Fermer VERCORS - GR91

Vous êtes d'ici aussi !
PYRENEES - GR10 - JOUR 38

Jour 38 – Mercredi 18 août 2004

 
Réveil 6h00 – Lever 7h30 – Départ de Py à 8h35 – 12°C – soleil.
Je quitte le village de Py en passant devant la petite épicerie où j’aurai volontiers acheté des tablettes de chocolat et un peu de fromage, mais il semble qu’elle n’ouvre qu’à 9h30. Trop tard pour moi. Descente jusqu’au minuscule hameau de La Farga, point le plus bas atteint de la journée, avec seulement 930 m ! Un chien aboie. Une femme sort de chez elle et voyant mon chargement et devinant mon objectif sans doute, me souhaite une bonne journée. Moi de même. La montée vers le col de Jou se passe à flanc de colline, en alternant sous-bois, pierriers et longs faux plats. Il y a même un tout petit peu de descente. Je dis ça à l’intention du graphiteux de la FFRP ! Quelques petits ruisseaux. Rien de bien difficile, ni de très compliqué. Juste une mise en jambe pour la journée. Vue sur la vallée et les villages aux toits de tuile qui s’y éveillent. Une antique tour de pierre, perchée sur une colline au dessus du col semble être le but de promenade de nombreux touristes. Magnifique ciel bleu. Le GR monte ensuite par à-coups en direction du refuge de Mariailles, sur un sentier large, de graviers et cailloux blancs, majoritairement en sous-bois et donc à l’ombre. Certains passages sont un peu excessifs en dénivelé, mais fort heureusement de courte durée. Plus loin, on rejoint la piste poussiéreuse qui permet aux voitures d’aller jusqu’au refuge. Il n’a rien d’extraordinaire : une grosse maison sans style, sans charme, plantée au bord de rien, et sans réel panorama. Des capteurs solaires lui donnent toutefois un cachet écolo.
Je monte m’installer en terrasse et reconnaît aussitôt la voix de la gardienne qui, elle aussi, m’a reconnu. Elle était ce jour-là (4 août – 24e jour) gardienne au refuge de l’étang d’Araing, où j’étais passé en compagnie de François, le toulousain. L’heure passant, je commande un sandwich au jambon (4,50 euros). Deux tranches de pain de campagne, un peu de beurre et une tranche de jambon cru. Au moment de partir, je discute un peu avec la gardienne, Agnès. En plein après-midi, la montée vers le col de Ségalès (2040 m) qui n’a rien de très difficile, me parait bien longue et monotone. Aussi fais-je une pose au bord du ruisseau que l’on franchit à gué, sur des pierres. Que l’ombre des arbres et l’eau fraîche sont d’agréables remèdes au soleil torride ! Je croise une vingtaine de randonneurs qui descendent, sans doute du Pic du Canigou. Encore un long faux plat dans les pierriers, virage à droite, et au milieu de nulle part, comme ça, sans crier gare, le panneau du col de Ségalès ! A partir de là, la balade est franchement moins agréable, car on alterne jusqu’à la cabane de Bonne Aigue, entre les éboulis et les pierriers, sur un sentier beaucoup moins large, mais toujours à flanc de pente. Quelques zigzags et beaucoup de pente douce. Au franchissement d’un petit ravin, on peut distinguer en bas, tout en bas, l’abbaye de Saint Martin du Canigou.
Pierres et éboulis se succèdent, pour faire simplement le « tour du pâté de maison » ou en d’autres termes, contourner le Pic du Canigou. Tout ça pour ça… N’y avait-il pas d’autre itinéraire possible pour le GR10 ? Tout ça irait encore, s’il ne fallait pas en plus contourner un vaste ravin, couloir d’avalanches, où de modestes cairns indiquent timidement la route à suivre, au milieu de genets aux racines aériennes qui, avance la fatigue, bloquent vite les pieds. Chiant à passer ce ravin, pas d’autres mots. Le type des graphiques du topo guide s’est encore et encore trompé évidemment… Faut vraiment lui apprendre la topographie à celui-là. Il a dû être engagé à la FFRP parce qu’il avait un poster du Mont-Blanc dans sa chambre, je ne vois pas d’autre explication plausible !… Bref, à force de fatigue, de jurons et d’énervement, on arrive enfin à ce qui est indiqué sur la carte comme étant le « refuge » de Bonne Aigue, après avoir rejoint la piste. De refuge, il s’agit en fait d’une cabane située sur un petit promontoire au bord du ravin. Pas d’eau, il faut aller la chercher à 700 m de là, elle suinte joliment et froidement sur les pierres.
Pas d’eau, mais un vent violent qui fait s’ouvrir et se fermer la porte métallique à volonté et dans un beau fracas ! J’arrive à 17h05. Je m’installe et à 18h30, je suis nu pieds, allongé et bien, malgré le vacarme du vent à l’extérieur. Je n’ai pas vu les deux autres randonneurs du GR10 aujourd’hui. Auraient-ils beaucoup d’avance sur moi ?
Auraient-ils déclaré forfait ou sont-ils passés par quelques raccourcis inavouables ?!!! Mystère.
Repas du soir :
-          1/2 sachet de soupe (3 personnes) aux bolets. Pas génial comme goût.
-          3/4 de sachet de purée avec 1 soupe vitaminée. Pas bon comme goût non plus !
-          1 peu de semoule sucrée. Meilleur ça !  
J’ai 5 litres d’eau ce soir, un record.
A travers la fenêtre de la « chambre », des nuages s’amoncellent sur fond de ciel rosâtre. Il fera beau demain encore. J’espère. J’aimerai m’approcher enfin d’Arles sur Tech, en arrivant si possible au site de Jacouty, situé une heure avant la ville. Allez les chevilles, allez les genoux, allez les jambes, on y est presque, plus que 4 ou 5 jours et on pourra se baigner. Courage et ténacité !
Couché à 21h30. Il fait presque nuit.
 
6h20 de marche effective
 

Date de création : 23/08/2008 @ 08:39
Dernière modification : 23/08/2008 @ 08:39
Catégorie : PYRENEES - GR10
Page lue 2865 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Connexion...
  Membre: 0

Votre pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonyme en ligne: 1

Total visites Total visites: 351921  

Record connectés:
Record connectés:Cumulé: 168

Le 01/06/2012 @ 06:46


Webmaster - Infos
Vous êtes ici !
^ Haut ^